Anton Moonen

Antonius Théodorus Roth-Moonen, né aux Pays-Bas (1956), a travaillé dans les médias en France, au Benelux, en Scandinavie, en Finlande, au Maroc, en Allemagne et en Russie : en tant que directeur de production, directeur artistique, directeur de la communication et directeur général, mais également en tant que rédacteur, correspondant, journaliste et auteur de livres sur le snobisme publiés dans plusieurs pays européens:

  • Die Welt der Snobs (Le monde des snobs), Leipzig 1999.
  • Petit Bréviaire du Snobisme, Paris 2000, 2011; Traduit en Portugais (2004) et en Italien (2007, réédition 2013). Version « piratée » apparue en Serbie (2004). Réédité en France en 2011.
  • Kleine Encyclopedie van het Snobisme (Petite Encyclopédie du Snobisme), Amsterdam 2000.
  • Kleine Encyclopedie van het culinair Snobisme (Petite Encyclopédie du Snobisme culinaire), Amsterdam 2002.
  • Beroemd ! Kleine Encyclopedie van de roem (Célèbre ! Petite Encyclopédie de la Gloire), Amsterdam 2005.
  • Snob Appeal : Lo Snobismo dei Sensi (Snob Appeal : le snobisme des sens), Castelvecchi, Rome 2008.
  • Snob Extrême – Précis de fuite arctique et antarctique, Paulsen, Paris 2009.
  • Manuel de savoir-vivre à l’usage des maîtres et maitresses de chien, L’Inventaire, Paris 2011.

Une thématique qui revient également dans ses essais et autres publications comme:

  • Les Yuppies soviétiques dans Moscou, généreuse et brutale, dans Autrement Paris 1989
  • Si vous partez demain pour Moscou, guide offert par Louis Vuitton, Paris 1989.
  • Snob Royal dans NLD, Amsterdam 2007.
  • Lob (eines Snobs) auf die Anonymität (Eloge d’un snob de l’anonymat) dans Kosmopolis 20, Berlin 2010.
  • Préface The Book of Snobs de William M. Thackeray, Blue of Noon, Hong Kong, 2011
  • Der Snob und das Genie (Le Snob et le Génie) dans Kosmopolis 21-22, Berlin 2011.
  • Een kroon op je bord (Une couronne dans l’assiette) dans Vorstelyk Tafelen (Dîner princièrement)), Amsterdam 2016 ; à lire aussi les recettes sur ... http://aristocratenenrecepten.nl

(Revue de presse disponible sur demande)

En tant que chroniqueur, il est régulièrement sollicité par des magazines tels que quelque quotidien de Canal Plus (selon Daphné Bürki il est le Roi des Snobs !), comme par la presse on-line et écrite (Vogue, Vanity Fair, Paris Deluxe, La Vie en Rose, &c, &c.) française, allemande, néerlandaise et autrichienne (il est en effet multilingue). Il a animé des conférences à l’Université Erasme, à La Maison Descartes, au siège de Cartier International, au Palazzo Ruspoli, à plusieurs Rotary Clubs, écoles de commerce, &c, &c. (Pays-Bas, France, Italie) sur le snobisme littéraire, le snobisme « marketing », le snobisme et le luxe, &c, &c..